Francúzsky jazyk & Francúzska gramatika - Francúzština online

francuzstina slider

Hlavná stránka Ostatné kategórie Referáty Chez Raymond Queneau

Chez Raymond Queneau

PRÉFACE

roymond queneauRaymond Queneau (1903-1976)

 

 

-          cofondateur du groupe littéraire OULIPO, romancier, poète

-          étudié à la Sorbonne (membre d´un group surréaliste), aprés la rupture avec le surréalisme il se lance dans l´étude des „fous littéraires“

-          Fous littéraires - des auteurs qui n'ont réussi à obtenir aucune reconnaissance, ni par la communauté intellectuelle (sauf pour quelques cas très appréciés), ni par le public, ni par la critique, ni par le monde de l'édition puisqu'ils publient souvent à compte d'auteur, et qu'ils traitent de sujets considérés comme très décalés ou désopilants, sans toutefois que ce soit leur intention.(autori, ktorí nedostali nijaké uznanie, ani od intelektuálnej spoločnosti, ani od verejnosti, ani od kritikov či editorov ich diel, ktorí ich publikovali často na úkor autora, ale presne to bolo ich zámerom.) L´ouvrage qui est le plus connu dans cet époque écrit par R. Queneau est nommé Les Enfants du limon (1938) – „Deti bahna“

-          Aprés vingt ans, il a écrit un oeuvre qui a surprit lui même et fit de lui un auteur plus populaire. L´ouvre s´appelle Zazie dans le métro“ 1959 qui s’ouvre par l’expression « Doukipudonktan ! » c´est une transcription phonémique qui signifie une question D'où qu'ils puent donc tant?

 

Il existe aussi une adaptation au théâtre ou au cinéma et j´ai choisi cet oeuvre parceque je pensais que cela m´intérésait...

 

ANALYSE

Zazie dans le métro

(1959)

 

C´est un roman dont j´ai pensé qu´il serait facile mais je me suis trompé un petit peu. Ce n´est pas la question de la difficulté qui m´a changé mon opinion, c´est la faҫon de l´écriture de ce roman.

zazieOn sait que dans cet oeuvre qui contien l´humour queneauvien( un peu phlisophique, philologique, triste) qui - heureusement n´est pas appris á l´école mais il naît et il vit – on peut trouver aussi certains éléments de surréalisme. On peut voir qu´il a bien aimé expérimenter – sourtout avec le language. Le roman contien une rélation entre la racionalisation et la fantaisie et aussi une rélation entre l´humour et rudesse , Ex.: Alors ? Pourquoi tu veux l'être, institutrice ? - Pour faire chier les mômes.

C´est aussi comment il éxprime ses visions du monde enveloppés aux feux d´artifices verbals. C´est-á-dire, bien qu´on rigole pendant la lecture, ses vission du monde ne sont pas encouragés, Ex. : Je les forcerai á lécher des parquets en classe – par rapport aux étudiants á l´école.

L´auteur est sceptique, au début il laisse Zazie passer ses aventures et aprés il la laisse faire un commentaire. Ex. : Quand sa mére la demande qu´est- ce qu´elle a fait á Paris pendant ses vacances, elle répond : „ J´ai viellit“.

Queneau utilise beaucoup de jeux de mots qu´on a du mal á comprendre : Ex. : Le tonton est une tata. Il s´appuye aussi sur les aspects proprement altersexuels oú l´on apprend que le fait qu’il soit marié(son oncle Gabriel) ne prouve rien, avec exemple d’Henri Trois. Il s’amuse avec le thème du transvestisme.

Pour Zazie, l’« hormosessualité » signifie « Qu’il se mette du parfum » (p. 87). Jusqu’à la fin elle s’interrogera, sans qu’aucun adulte daigne lui répondre : « Qu’est-ce que c’est au juste qu’une tante ? […] Une pédale ? une lope ? un pédé ? un hormosessuel ? Y a des nuances ? »

Autre dialogue intéressant, toujours sur le thème du mariage, mais avec Zazie. La zoophilie est discrètement évoquée avec le perroquet Laverdure, qui amène dans la bouche de « un Écossaise », c’est-à-dire « une grosse fiotte », l’expression « Moi la terre verte… », dont une note de l’éditeur précise : « la terre jaune, en argot, c’est l’anus… » (p. 152). 

Comme on peut voir, Queneau utilise souvent l´argot que le lecteur étranger n´arrive pas parfois á comprendre ce qu´il voulait l´auteur dire. En plus, si c´est en franҫais compréhension est encore plus difficile á cause de l´argot qui est spécial pour Queneau. Moi, j´ai lu cet oeuvre en Slovaque et c´était quelque chose de phénomenal. Il y avait des passage que je n´ai pas compris parceque bien que je voulais déduir certains mots dans la phrase, je n´arrivais pas á le faire car c´était impossible. Je vous présente un Ex. en slovaque : „ Šlare kuxus Edo mna bes Edu“ ou „ Tatko schuchsagdwerjam, screw tolk lúč, šubho dovrecága vypleštil oká Léna mňa a yachtal : Súca syna prepihnutiea slintala kopes!

Queneau nous donne une raison pourquoi il a utilisé l´argot dans ses ouvres et c´est que, je cite: „Ignorer l´argot signifie ignorer la vie“(Queneau., Zazie v metre, p.188). On trouve aussi les héros du roman qu´il sont un peu bizzares – des vagabonds, des tatas etc.

TEMPS : Si on parle de temps du roman, la plupart du contenu se déroule á Paris. Comme le titre du roman appellé Zazie dans le métro nous évoque qu´elle est ou elle sera dans le métro, ce n´est pas vrai parceque Le métro est, ici, une métaphore. Il représente le monde des adultes fermé à l'enfant. C'est un roman initiatique. Les aventures parisiennes de Zazie sont des épreuves qu'elle surmonte avec brio, protégée et guidée par son oncle Gabriel.

 

NARRATEUR : est omniprésent car parfois il décrit le lieu, les personnage, les situations. Il est ici pour nous aider á comprendre la situation qui est en train de se dérouler. Il utilise beaucoup de comapraison, Ex. : Il s´est gonflé comme un grenouille sur le noix. les mots en anglais comme : because, najt-klub, americký bojsovia etc.

 

PERSONNAGE : oncle Gabriel qui coquette avec le transvestitisme. Tout au long du roman, Zazie va demander à Gabriel s'il est homosexuel ou non (elle dit « hormosessuel »). Gabriel l'emmènera alors à un de ses spectacles pour qu'elle voie pourquoi les gens disent qu'il est homosexuel, alors qu'il ne l'est pas en réalité. Ceci suffira à Zazie pour croire son oncle. Cependant, à la fin du roman, on s'aperçoit que Gabriel semble bel et bien homosexuel puisque sa femme, Marceline, est alors désignée sous le nom de Marcel.

Turandot, le propriétaire de Gabriel, et son perroquet Laverdure

George – amant de sa mére

Un homme inconnu qui voulait acheter blues-jeans pour Zazie, etc.

 

Conclusion

 

            Aprés avoir lu ce roman je peux dire que c´était une bonne expérience. Comme c´était commémoré au début, il était parfois trés difficile á comprendre á cause de l´argot employé par Queneau. J´avais du mal quelquefois á dédier les mots dans les phrases et trouver un équivalent en slovaque. Le roman est écrit á la faҫon un peu philosophique et philologique oú l´auteur veut éxprimer ses visions du monde ce qu´il est un peu incompréhensible. Il employe le language spécifique, aussi les héros qui ne viennent pas de la galérie des figures héroiques, les gross mots que je ne citerai pas mais en tout cas c´est un roman initiatique. C´est-á-dire que le message qui est envoyé par l´auteur a un sens pragmatique. Il nous pousse vers la future et il essaye de nous persuader que ka solitude est une chose magnifique pour deux raisons : Première c´est que grâce á elle l´humain peut être sel avec soi-même, et deuxième, il ne doit pas être avec les autres.

Si vous vouliez bien rigoler comme l´auteur qui a écrit ce roman, liriez au moins moitié de livre et vous allez voir que ce n´était pas si facile d´écrir cet oeuvre mais vous allez rire quand même. Et en plus, vous apprendrez plusieurs mots d´argot queneaunien.

 

Bibliographie:

Raymond Queneau, Zazie dans le métro, Artforum 2010, Bratislava

http://www.queneau.com/

http://www.evene.fr/livres/livre/raymond-queneau-zazie-dans-le-metro-613.php?citations

http://www.jazzbank.com/litterature/queneau.html

Ďaľšie informácie

  • Referát vhodý pre: Základné školy
  • Aké hodnotenie ste dostali: Výborné
  • Korektúra : Nevykonaná

La petite optimiste

Užívateľská časť

Môžete navštíviť ...

Newsletter

Newsletter
Prihlásenie sa na odoberanie noviniek.
Meno a priezvisko
Invalid Input
Email (*)
Povinné pole.

Nesprávny vstup
Odoslať

Facebook fanúšikovia

Mohlo by vás zaujímať

Top of Page